Location vide ou location meublée?

Devenez un investisseur immobilier!!
Téléchargez mon ebook dans lequel je vous explique toutes les étapes à suivre pour investir dans l'immobilier et comment vous pourrez générer vous aussi des milliers d'euros chaque mois!

Bonjour à tous les investisseurs en herbe,

Lorsqu’on est un investisseur immobilier et qu’on a franchi le cap de son premier achat immobilier, on a tendance à se demander comment on va exploiter notre bien.

D’un côté, on a la possibilité de louer son bien en vide en proposant un bail de 3 ans renouvelable à son futur locataire et d’un autre côté si le bien est un 2 pièces ou un studio on va être tenté de meubler le logement pour permettre d’obtenir un loyer plus élevé.

La tranquillité de la location vide

Lorsque l’on loue son bien en location vide, il faut avouer que si l’on choisit bien son locataire (c’est à dire que l’on choisisse un bon « payeur » qui prend soin de son logement!), on est franchement tranquille pour au moins 3 ans, surtout si le locataire se plaît dans notre logement…

Location vide

Location vide

L’inconvénient, c’est que bien souvent, en procédant de la sorte, le loyer pratiqué compense tout juste l’ensemble des charges afférentes à notre investissement:

  • mensualité du crédit,
  • charges de copropriété,
  • assurance propriétaire non occupant,
  • assurance loyer impayé,
  • taxe foncière,
  • impôts sur les revenus locatifs,
  • éventuels frais de travaux de rénovation des parties communes,
  • etc….

Surtout, si l’on a acheté le bien à crédit (frais de notaire et d’agence inclus…).

Une rentabilité décuplée en location meublée

Lorsque l’on choisit de faire du meublé, on se met dans la situation de faire exploser la rentabilité de notre investissement mais cependant ce n’est pas de tout repos!

En effet, le bien étant plus petit, les candidats potentiels ne resteront que très peu de temps dans le logement et donc le turn over sera plus important que dans le cas de la location vide.

Location meublée

Location meublée

Si le bien est situé dans une zone touristique, on a la possibilité d’exploiter le bien en location saisonnière en pratiquant des prix très élevés qui peuvent parfois correspondre à 2 ou 3 fois votre mensualité de crédit.

Cependant le mode d’exploitation du saisonnier n’est pas de tout repos car, dans ce cas, vous devrez gérer:

  • les entrées et les sorties,
  • le ménage à faire,
  • le lavage et le repassage du linge (draps et serviettes de bain),
  • les réparations éventuelles,
  • etc…

Ceci dit, l’effort sera financièrement bien récompensé puisque la rentabilité sera 2 à 3 fois plus élevée qu’en location vide classique.

Des différences notables d’un point de vue fiscal

Si la solution de la location vide ne laisse pas beaucoup de place à une fiscalité attractive, la location meublée, elle, est bien plus séduisante.

En effet, cette exploitation en vide vous permettra de défiscaliser avec le régime micro foncier ou le régime réel.

Quant au meublé, le régime du BIC réel vous permettra de créer un déficit foncier même si vous créer un cashflow chaque mois! Je vous conseille de déclarer vos revenus avec l’aide d’un expert comptable.

Alors, location vide ou location meublée???

Dîtes moi dans les commentaires, quel est votre régime d’exploitation préféré et lequel des deux vous utilisez.

A vos investissements!

Devenez un investisseur immobilier!!
Téléchargez mon ebook dans lequel je vous explique toutes les étapes à suivre pour investir dans l'immobilier et comment vous pourrez générer vous aussi des milliers d'euros chaque mois!
Comments (1)
  1. Dufleur 14 novembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez

DEVENEZ UN INVESTISSEUR IMMOBILIER ET RECEVEZ GRATUITEMENT...

"Comment j'ai généré plus de 1000 € par mois grâce à l'immobilier"

  • Comment réussir votre premier investissement immobilier
  • Quelles sont les 3 manières d’investir dans l’immobilier
  • Comment j’ai acquis 4 appartements en moins de 5 ans
  • Comment optimiser votre fiscalité en fonction du type d’investissement locatif choisi